PRINTEMPS 2016 / LECTURE / PLAIE DE ANTOINE ÉMAZ